L'actualité immobilière de l'agence L'immobilier d' Antoine
27 avr

Saurez-vous respecter la copropriété si vous achetez un appartement en vente à Sainte-Colombe ?

AdobeStock_55925991

Si votre projet est d’emménager dans un nouvel appartement à Sainte-Colombe, il est préférable de faire bonne impression aux copropriétaires et de s’intégrer. Ces copropriétaires, qui sont-ils ? Vos voisins ! Rappelez-vous que vous allez les rencontrer toute l’année dans le hall, la cage d’escalier, l’ascenseur, le parking s’il y en a un et, même parfois, dans le local à poubelles. Et évidemment à l’Assemblée générale organisée par le syndic qui gère l’immeuble.
Si vous viviez depuis un certain nombre d’années en maison, passer en appartement à Sainte-Colombe et vous plier aux règles de la vie « en société » ne sera peut-être pas si facile au commencement. Et pourtant, c’est indispensable si votre intention est de vivre en harmonie avec les autres copropriétaires. Laissez-nous vous donner quelques conseils.

Une intégration réussie commence par un bonjour, un sourire et une phrase anodine, voire une conversation engagée, dans l’ascenseur. Ensuite, il faut garder certaines règles bien en tête : pas question de claquer les portes, de marcher en talons chez vous, d’essorer le linge dans la machine  le soir, passé 22 heures, ou encore de crier dans la cage d’escalier ou de transformer le palier en annexe de votre appartement, ni de vous lancer dans des travaux le dimanche, ou encore de monter le son de la sono, passé 22 heures du soir… Évidemment, la liste des choses à ne pas faire pourrait s’allonger et s’allonger encore.

Tout cela vous inquiète ? Voyez aussi le bon côté des choses. Lors des assemblées générales, vous rencontrerez forcément des copropriétaires sympas ! Et l’entre-aide, ça existe dans les immeubles. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : lorsque les résidents d’un immeuble se connaissent, la cohabitation se passe mieux et il n’y a pas de raison pour qu’ils se permettent ce que vous ne vous permettrez pas !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée